La consommation de speed et de cocaïne peut engendrer un état d’épuisement physique et mental considérable. Elle peut également mener à une forte dépendance mentale. Cela signifie que l’on aspire toujours à en consommer de nouveau. Lors d’une utilisation fréquente de ces produits, il se peut qu’une dose plus élevée de speed ou de cocaïne soit nécessaire pour obtenir les mêmes effets. C’est ce qu’on appelle la tolérance ou l’accoutumance.

À court terme

  • Le fait de fournir des efforts sans ressentir la fatigue, la faim ou la soif peut épuiser le corps.
  • La cocaïne et le speed augmentent la confiance en soi, ce qui peut mener à une prise de risques excessive (p. ex., dans la circulation routière ou lors de rapports sexuels non protégés).
  • Pendant la grossesse, la consommation de cocaïne ou de speed nuit gravement à la santé de la mère, comme à celle de l’enfant à naître.
  • Le partage de seringues ou de pailles à sniffer est susceptible de transmettre des virus tels que le VIH et l’hépatite B et C.
  • Une dose trop élevée peut causer des problèmes cardiaques qui peuvent s’avérer mortels.

À long terme

  • La consommation de ces produits peut causer un état d’épuisement grave.
  • Elle peut également nuire à la circulation sanguine, ainsi qu’au bon fonctionnement du cœur.
  • On peut en devenir dépressif, capricieux, paranoïaque ou agressif.